JRS Sri Lanka Réfugiés, semer l’avenir du peuple

Après l’expérience avec les réfugiés Chin à Delhi, le JRS nous a demandé de donner un autre atelier, cette fois aux réfugiés du Sri Lanka. Dans l’État indien du Tamil Nadu, il y a 107 camps de réfugiés au Sri Lanka. Ce sont des réfugiés qui ont pour la plupart quitté le Sri Lanka à cause de la guerre civile.

Pendant la colonisation anglaise, un grand nombre de travailleurs indiens ont été transférés, principalement de l’état du Tamil Nadu, pour travailler dans les plantations de thé de Ceylan (nom anglais du Sri Lanka). Une fois que les colons sont partis, le gouvernement sri lankais a refusé la citoyenneté à toutes les personnes d’origine indienne, appelées Tamouls, et a ordonné leur retour en Inde.

Un processus de répression a commencé qui a conduit en 1983 au Black Juillet, une révolte nationale contre la minorité tamoule. Depuis lors, une guerre civile qui a duré 25 ans a commencé, les Tamouls ont revendiqué le nord du Sri Lanka alors que le gouvernement ne leur a pas accordé la citoyenneté. En 2009, les Tamouls ont reconnu leur défaite et la guerre a pris fin. Pendant toute la guerre civile, la majorité de la population a déménagé en tant que réfugiés dans l’état du Tamil Nadu en Inde, où ils résident depuis lors en attendant une solution, sans nationalité du Sri Lanka ou de l’Inde, ils sont exemptés de tout droit.

Le JRS est chargé de former les réfugiés à devenir des enseignants du développement personnel et professionnel dans les camps de réfugiés. Ceux-ci encouragent et enseignent les compétences aux jeunes et aux adultes dans les camps de réfugiés afin de faciliter leur intégration dans l’emploi où qu’ils résident.

Nous allions faire une formation pour ces enseignants lors de la première édition de la réunion des enseignants de tous les camps de réfugiés du Sri Lanka au Tamil Nadu, qui se tiendra pendant deux jours à Tiruchirapally, ou Trichy.

L’objectif de cette réunion était d’unir tous les professeurs des différents camps de réfugiés pour apprendre à se connaître et partager leurs expériences. Avec le personnel du JRS qui les gère, c’était un total de 250 personnes. Notre contact était le directeur du JRS Tamil Nadu, le père Alex, directeur du JRS Tamil Nadu, un homme très gentil.

Nous sommes arrivés à Trichy en avion de Delhi. Le manque de temps et la distance énorme entre Delhi et Trichy signifiaient que nous ne pouvions pas y aller en train. Nous y avons été accueillis par le Père Alex, qui nous a emmenés à notre hébergement, situé au centre de développement personnel, TMSS de Trichy, où la réunion allait commencer le jour suivant.

Nous sommes allés dans la salle pour revoir le plan un peu pour les deux prochains jours. Nous ferions 4 séances de 2 heures à des groupes de 60 personnes entre 20 et 30 ans. Deux personnes pour 60 personnes était un défi … mais nous étions sûrs que ce ne serait pas difficile.

Et ça a commencé sur Trichy !!!! Le petit déjeuner a commencé à 7h30, mais les sessions ne commenceraient pas avant 10 heures. Il y a d’abord eu une cérémonie pour présenter l’événement à des invités tels que le représentant des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), le chef de la police du Tamil Nadu, une personne très puissante ou le père supérieur des jésuites du Tamil Nadu. Entre des danses et des discours typiques que nous ne comprenions pas, nous avons passé un moment divertissant …

Et le moment de vérité est arrivé. Dans une immense pièce, nous avions près de 60 personnes. ils avaient placé les chaises comme une salle de conférence et ils étaient tous assis en train d’attendre le discours … en Inde, ils adorent les discours … Eh bien, pas cette fois … nous avons obligé tout le monde à se lever et à empiler les chaises au bout de la pièce. Tout le monde l’a fait avec un visage entre choc et étonnement … hehehe …

Nous avons commencé avec l’échauffement, un ton amusant et décontracté, puis les exercices de concentration typiques pour unir et focaliser le groupe, et nous sommes déjà sur le terrain. Nous avions préparé des exercices de communication et de travail en groupe. Tout était génial, communication, coordination, tout le monde s’est bien amusé. Ils ont été surpris d’effectuer des exercices pratiques !!

Les visages de concentration et de plaisir étaient super! À chaque instant, ils découvraient eux-mêmes les concepts, les partageaient, jouaient avec eux. Ils ont découvert différentes réalités en plus de simples et évidentes …

Le contenu des ateliers était le même pour les 4 groupes. Bien que nous ayons manqué de temps pour effectuer le dernier exercice dans tous les cas, la séquence des exercices était grande, pour le plaisir et l’enrichissement de tous.

Groupe à groupe conclu avec des commentaires différents mais orientés dans le même sens, et surtout loué les techniques d’enseignement … nous sommes des clowns! qu’espériez-vous? Pour le meilleur ou pour le pire, ce fait ne pouvait passer inaperçu … hahahaha …

Et la nuit est venue. Dans le programme j’avais préparé une sorte de gala de Noël, où différents groupes montraient des danses qu’ils avaient préparées, lisant des poèmes, des sketches, des chansons … Jusqu’à ce que ce soit notre tour … Ils nous ont demandé de faire quelque chose … à faire!!!!!

Honte tué 250 personnes avant d’arriver à chanter une chanson … sans musique !! Eh bien, ce « nous » est pas tout à fait vrai … Mayra très hardiment un pas de côté et laissez-moi les mains brunes … Quoi qu’il en soit, nous avons la vidéo, mais ne va pas être en mesure de voir me souviens pas le temps … hahaha … aussi, tout cela, il y avait deux le Père Noël, avec des masques effrayants … ratatinés Mais tout le monde avait une explosion, a passé un peu de temps ensemble profiter et de partager … Bonne organisation !!

Le lendemain, nous avons fait le dernier atelier, avec les mêmes exercices. Il a très bien, et finalement joué session de selfies routine … une ronde sans fin de selfies avec tout le monde, seul et / ou groupe … hehehe ..

Et la journée s’est terminée entre les salutations, les calins et les discussions sur les ateliers. Une expérience partagée très intéressante qui nous a beaucoup appris. Surtout sur la gentillesse de ces gens et font un excellent travail pour les réfugiés sri-lankais JRS dans le Tamil Nadu. Nous nous reverrons !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *